lundi 24 octobre 2016






Le diorama du zéro type 52
a obtenu le premier prix de sa catégorie au salon de CRULAI
le 23 Octobre 2016.




Le tramway de Söller (voir plus bas)
         a obtenu le premier prix de sa catégorie au salon de CRULAI        
le 23 octobre 2016

mardi 26 juillet 2016

 Je soutiens l'association :
"les amis de Canopée" 
conservatoire d'aéronefs




Je ne suis pas le seul à réaliser des modèles réduits... Un de mes amis corse est un adepte également, n'hésitez pas à lui rendre une petite visite en cliquant sur ce lien... http://uss-prizuttu.blogspot.com D'autres amis ont aussi des blogs de modélisme ; si le voyage vous tente : Christophe est au : http://passionmaquette.canalblog.com/



Dernières nouvelles : Les concours...





Le diorama du TRAMWAY DE SOLLER
 a reçu le Premier  prix de sa catégorie au salon d'ARGENTAN le 7 avril 2013...






Le diorama du De Havilland DHC-3 OTTER "Canada, retour de chasse"
(voir dans messages plus anciens)
a reçu le second  prix de sa catégorie au salon d'ARGENTAN fin mars 2012...
Ainsi que le troisième prix au salon de CRULAI en novembre 2012...







Le diorama "Un B17 perdu dans la jungle"
 (voir dans messages plus anciens)
a reçu le premier prix de sa catégorie au salon d'ARGENTAN début avril 2011...
Ainsi que le second prix au salon de CRULAI en novembre 2012...








 
Le diorama "Meilleurs souvenirs de Stalingrad, escale à Pitomnik"

 (voir dans messages plus anciens)
a reçu le premier prix de sa catégorie au salon de CRULAI en novembre 2012






lundi 10 mars 2014


Mitsubicshi A6 M-2 Type 21

Le Chasseur embarqué :



Les photos qui m'ont inspiré












LA MAQUETTE :

La boîte montre un M-21 aux couleurs de la défense du Japon transportant ses bombes. je veux monter un M-21 embarqué sur le porte avions Akagi. en février 1942.


LE MONTAGE :

Début de montage du poste de pilotage ainsi que de la figurine représentant le pilote (en résine).
je passerai rapidement sur l'ensemble du montage de cette maquette, c'est pratiquement le même que pour le précédent Mitsubishi...










Grosse opération arasage et masticage de la pièce contenant l'entrée d'air et l'intérieur des logement de roues ; cette pièce est trop épaisse. il faut donc l'araser côté plat jusqu'à ce qu'elle ne dépasse plus des intrados. Bien entendu l'arasage va modifier complètement la circonférence générale de l'avant de la cellule qu'il est impératif de reconstituer. là j'ai hésité entre couler du plastic fondu et poncer ou combler au mastic. C'est cette seconde solution qui m'est apparue plus pratique, partant du principe qu'il est toujours plus facile d'ajouter de la matière que d'en retirer.




Laisser sécher avant toute autre chose...

le comblage est terminé.














Les plans comme la cellule étant secs, je suis passé au marquage des gravures.
J'utilise pour cela, mon habituel "jus" (humbrol mat 33 et essence à briquet). une fois  le marquage sec, un petit nettoyage à l'aide d'un mouchoir en papier à peine imbibé d'essence s'impose. voici le résultat.








Même chose pour les intrados.













 mise en peinture de la bête. (humbrol 147 + une mini goutte de vert Humbrol 88) le but étant d'obtenir çà  :








et cela donne çà :


























Opération masquage pour peindre les bandes jaunes sur la dérive et la rouge de la cellule (c'est d'un long le masquage...) Et mise en peinture dans la cabine :









Retrait des masques et bandes caches...













J'ai décidé d'installer des canons métalliques et, pour changer des habituelles aiguilles de seringues, j'ai puisé dans mon stock de raccords électroniques. J'ai plusieurs calibres de raccords, il suffit de trouver le bon.











Naturellement, ils sont trop longs et très difficilement coupables. ce sera donc la cellule qui sera travaillée (dans le sens de torturée) ; il s'agit de creuser dans le plastic intérieur du capot, un emplacement pour y glisser la partie dorée jusqu'à ne laisser sortir que la bonne longueur de canon :







Si, cela se fait, en y allant dououououcement et en prenant grand soin de rester parfaitement horizontal pour le pas percer le  dessus du capot ce qui reviendrait à réduire la maquette à néant...











On glisse ensuite les canons dans leur logement munis d'un point de colle 21 à l'extrémité dorée et le tour est joué :








.




Les canons en place, le capot moteur est  collé :











Les verrières ont été préparées pour la peinture des montants 
Coller les morceaux de bande cache pour délimiter les montants est un travail long et fastidieux, il faut s'armer de patience pour garder la même épaisseur de montant partout et ne pas hésiter à recommencer si le résultat n'est pas parfait. Une fois la peinture posée, vous ne pourrez plus y revenir ni rien corriger.







Mais le jeu en vaut la chandelle car une préparation parfaite donne un travail parfait.
N'oubliez jamais qu'une verrière mal peinte gâchera toute la maquette.












Mise en place du viseur  et du parebrise. les bandes d'antennes sont peintes en jaune.











Le pilote a fini par rejoindre son siège












J'ai fait le pont, du porte avions en balsa collé sur du polystyrène avec un écartement des madriers de 0,3 mm. il sèche .










Les épingles sont enlevées. Séance de ponçage après avoir retiré les épingles ; tout d'abord au papier de verre n°500 puis au n° 800 et enfin, au n° 1000.
deux bonnes heures de ponçage plus tard :







Je trouvais le bois trop clair. Après plusieurs essais de "jus" de différentes teintes, tous insatisfaisants, j'ai opté pour une teinture à l'huile de Lin. J'ai peint ensuite la ligne blanche médiane à l'Humbrol :








Après avoir glissé des morceaux d'aiguilles de seringue dans les trous des bords d'attaque des ailes pour figurer les canons, posé l'hélice et la verrière, j'ai attaqué les décalcomanies. J'i aussi peint les traces de pneumatiques sur le pont en noir mat (humbrol 33)










Les creux et les reliefs de l'avion sont repris aux pastels secs, gris plus foncé pour les creux, gris plus clair pour les reliefs. Si vous ne pratiquez pas ainsi, votre avion n'aura pas de relief, il semblera tout plat.











L'avion est ensuite collé sur le pont. le rebord du polystyrène est peint en gris









L'ensemble est collé dans un cadre fait sur mesure, il ne reste plus qu'à fixer la plaquette explicative...








"Mitsubishi A-6 M2 modèle 21 type ZERO "ZEKE"
"Départ en mission"
Lieutenant Saburo Shindo, porte avions AKAGI février 1942


qu'en pensez-vous?